Kaishi Yomi [terminé, attention c'est un peu gore]


le Dim 1 Juil - 17:44
Kaishi Yomi

"N'importe qui peut tuer, mais moi je le fais avec classe!"




Carte d'identité

♦️♦️ SEXE :: Homme
♦️♦️ DATE DE NAISSANCE :: il y a 25 ans
♦️♦️ ORIENTATION :: Homosexuel
♦️♦️ ARME :: Ce qui lui passe sous la main.
♦️♦️ GROUPE :: Storm Death
♦️♦️ L'AVATAR VIENT DE  :: Tiky Mikk - D Gray Man




Magie et capacités

Magie des fils: Cette magie permet à son utilisateur de créer des fils magiques, qui permettent plusieurs choses, comme accrocher des objets ensemble, coudre et bien d'autre choses. Permet aussi d'accrocher une personne à un mur par exemple, bien évidemment la magie à des limites.

Black Thunder Magic: Permet de créer des sorts de foudre noire, la foudre n'a rien de plus qu'une magie basique, c'est juste la couleur qui change, parce que le noir c'est cool!


Physique


Comment est Kaishi physiquement ? Et bien, je dirais pour commencer qu'il est facilement reconnaissable, de par sa peau grisâtre et sa grande taille. En effet, le maître des Storm Death mesure un mètre quatre-vingt-huit et semble plutôt fin en le regardant. Il tient à sa ligne et a ses muscles visible seulement lorsqu'il ne porte rien sur lui, les vêtements cache la musculature peu voyante, mais attention, cela ne veut pas dire qu'il n'a pas de force, loin de là !

Kaishi possède un regard intensément doré avec un grain de beauté sous l’œil gauche, lui donnant une petite touche noble. Ses yeux en amande son plutôt fins, tout comme le reste de ses traits, une bouche plutôt moyenne avec de fines lèvres, souvent une cigarette trône ici. Un détaille attire parfois le regard de certaines personnes, en effet Kaishi possède un tatouage sur le front, des sortes de losanges étoilés noir, la signification de ce dernier vous sera communiquer dans l'histoire un peu de patience.

Que dire de plus sur le physique de Kaishi ? Et bien, sa garde-robe est variée, bien que le plus grand nombre de ses vêtements soit des costumes chic, il lui arrive par moment de s'habiller seulement d'un pantalon et d'un manteau mono-manche blanc, enfin, il a d'autres tenue, mais passons. L'homme aime varier de temps à autre son apparence de ce fait, il change aussi de coupe de cheveux, par moment, ils seront relevés en arrière, tenu par le saint esprit, non, je rigole, par du gel bien évidemment ou un truc du genre. Vous pourrez aussi le voir les cheveux en bataille, lui donnant un air terriblement séduisant. Vous ai-je dit que ses cheveux était aussi noir que les ténèbres et légèrement ondulé, mi-long ? Et bien maintenant, c'est fait.

Pour le dernier point je vous parlerais de sa marque de guilde, il s'agit de deux katana noir croisé, où se trouve-t-elle ? Sur l'intérieur de son poignet droit. En somme, Kaishi est un homme plutôt séduisant à l'allure d'un noble, cachant parfaitement son penchant pour le meurtre. Qui pourrait croire qu'un homme aux manières irréprochables est un tueur en série rechercher dans plusieurs royaumes ? Oh, j'ai failli oublier, Kaishi aime porter des chapeaux haut de forme de temps à autre, allez savoir pourquoi.

Et voilà, je ne pense pas avoir d'autres choses à vous dire sur son physique et si vous voulez en voir plus et bien… Trouvez-le afin de voir avec vos propres yeux et qui sait vous aurez peut-être la possibilité de le voir dans l'intégralité ♥️


Mental


Avez-vous déjà essayé de comprendre un assassin ? De savoir ce qu'il se passe dans sa tête ? Non ? Et bien, je vais vous donner une occasion de savoir ce qu'il se passe dans la tête de Kaishi, l'un des plus grands assassins de son temps, enfin surtout de sa guilde ! Pour commencer, il faut savoir que cet homme a eu par le passé l'esprit bien dérangé, mais il paraît sain d'esprit aujourd'hui, oui paraît, il se peu qu'un jour, durant une courte période, il se mette à devenir complètement fou, mais passons, pour le moment parlons de ce qui est sûr.

Pour commencer en douceur, sachez que Kaishi est quelqu'un d’extrêmement calme, pratiquement rien ne peux le rendre furieux ou en colère, ce qui peut paraître flippant par moment, cela dépend de la situation, mais si un jour vous le voyez furieux un conseil… FUYEZ PAUVRES MORTELS ! Ahem, donc oui notre beau garçon est étonnamment calme peut importe ce qu'il se passe devant lui, qu'il y ait le feu, des gens qui font des choses pour adulte ou bien une séance de torture, peu importe ce qu'il y a en face de lui, il ne se lassera jamais de son calme. Il a un sang-froid à toute épreuve, n'éprouvant que peu d'autres sentiments, il se peut qu'il lance un sourire de temps à autre, mais sans plus. Vous verrez toujours un visage serein, ce qui est déstabilisant, pas vrai ?

C'est vrai, il se peut que par de très rares moments, il montre un sourire de satisfaction envers quelqu'un qu'il a en très haute estime seulement. Ou encore une expression faciale plutôt sombre ou désespéré par l'attitude de quelqu'un, mais cela reste rare, seulement en compagnie de sa guilde, je dirais. Donc, oui, si vous êtes une personne de son entourage, vous pourrez voir peut-être, si vous avez de la chance autre chose que sa neutral face ( genre ça '-' coucou Aoi ♥️). Pour les plus chanceux, ceux qui arrivent à faire rire Kaishi, sachez que vous ne le verrez sûrement qu'une fois alors profitez-en.

De plus, sachez que Kaishi est un homme bien élevé, il est poli et possède les manières irréprochable d'un véritable gentleman. Il dira bonjour et retira son chapeau en entrant quelque part, c'est quelqu'un de vraiment bien élevé, c'est assez drôle surtout sachant d'où vient notre bel homme. Kaishi est quelqu'un qui sait bien se comporter peu importe qui il a en face de lui, que ce soit un enfant, un vieillard, une demoiselle ou bien un homme, qu'il ou elle soit un enfant de cœur ou le fils du diable, il ne fera aucune différence et n'usera jamais de mots vulgaire.

Enfin, il y a des exceptions à tout pas vrai ? Rappelez-vous au tout début, je vous ai dit que l'esprit de Kaishi n'est pas vraiment sain, pour la simple et bonne raison qu'il entretient une relation assez spéciale avec lui-même, oui vous avez bien comprit, il est légèrement atteint de folie passagère et peu à un moment donné, complètement random et sans aucune raison apparente péter une durite. Que ce passe-t-il dans ce cas-là ? Et bien, il va soit vous prendre en grippe et vouloir vous tuer, ne vous inquiétez pas, il fait ça bien et sans aucune douleur apparente, enfin vous ne vivrez pas assez longtemps pour le ressentir. Ou alors, il va vous soûler, mais pire que l'eau-de-vie que votre grand-papa cache dans sa cave. Il se peu qu'il devienne vulgaire et violent aussi, mais c'est bien plus rare, car oui même fou, il reste poli, enfin des fois. Que faire si cela arrive ? Hum, fuyez, faites le mort ou alors tentez de discuter avec lui si vous êtes fou aussi, qui sait une grande amitié un peu, beaucoup folle naîtra entre vous deux.

Et qu'en est-il de ses sentiments ? Très bonne question ! Déjà pour commencer, il faut savoir que Kaishi à une sainte horreur des femmes, sauf exception, dés son plus jeune âge, il perçoit les femmes comme du bétail prêt à vendre leur corps pour tout et n'importe quoi, il faut dire qu'il n'a pas une famille des plus ordinaire. Il ne supporte pas les femmes qui lui court après et de ce fait, ce sont ses cibles préférées, ayant tué bien plus de femmes que d'hommes. Bien, revenons à notre sujet principal qui est, les sentiments de Kaishi, donc comme vous avez pu le deviner, monsieur aime les autres messieurs, mais attention pas n'importe lesquels, les plus beaux, les plus caractériels et surtout ceux qui peuvent le dominer, car oui, Kaishi aime être dominé, pour la simple et bonne raison qu'il domine toute sa guilde et qu'inverser les rôles de temps à autres n'est pas si mauvais. Par contre au grand jamais il ne se contentera d'un seul homme, il peut avoir un favori et retourner le voir souvent et encore ce ne sera jamais lui qui ira le voir de lui-même. Tomber amoureux ? Jamais, il y a des limites et celle-ci, il ne la franchira jamais, l'amour est pour les faibles d'esprit.

Donc comme j'ai pu le dire plus tôt, Kaishi aime tuer, mais pas pour voir le sang ou pour le plaisir de tuer, enfin un peu. Mais c'est surtout afin d'exprimer son art, qui consiste à faire un tableau avec la scène de crime, une sorte de mise en pages, avec un décor et le personnage principal : le cadavre de la pauvre petite victime innocente. Il a un véritable don pour faire ce genre de chose, de plus, à la fin, il laisse en général une rose noire magnifique, un peu comme sa signature. C'est une chose qu'il adore faire, il se sent libre de tout. Car oui tué en toute liberté, est-ce dont il rêve le plus, c'est pour cela qu'il a créé Storm Death, ah sa guilde, son petit bébé, c'est le prochain sujet !

Storm Death, la guilde adorée de notre beau tueur. Il l'aime à un point, que personne ne peut l'insulter sans recevoir une punition exemplaire, comme la mort par exemple. Les membres de sa guilde sont importants pour lui, même s'il estime que n'importe lequel de ses membres doit savoir se débrouiller tout seul, s'il meurt, c'est qu'il était trop faible, jamais il ira demander à venger tel ou tel membre. Si quelqu'un veut le faire soit, mais s'il meurt aussi, ce sera son problème. Il garde toutefois une place spécifique dans son petit cœur de pierre pour ses hauts gradés et surtout son bras droit, pourquoi ? Car ce sont les plus compétant à ses yeux, ni plus ni moins, il ne leur confierait pas sa vie, mais il pourrait leur confier quelque chose d'aussi important, enfin un peu moins quand même. D'ailleurs les membres féminins de sa guilde, il arrive à les voir, leur parler et interagir avec elles sans trop de problèmes, sans vouloir les tuer par la suite, je veux dire. Ce sont les seules femmes qu'il autorise, on va dire, à rester dans son entourage, bon il espère tout de même qu'aucune d'elles ne viennent le coller …

Et bien, voilà, je pense avoir dit la plupart des infirmations importantes sur Kaishi, parce que bon le fait de savoir qu'il aime les canards ne vous aidera pas trop. Quoi est-ce que c'est vrai ? Non, il a juste un canard en plastique punk pour son bain et aime donner le petit nom de mon canard à une certaine personne, mais sinon l'animal en lui-même n'est pas vraiment porté dans son cœur. Quel animal il aime alors ? Mais quelle est cette question à la con encore ? C'est pour gratter encore plus de ligne, c'est ça ? Et bien, il aime.. Non mais sérieusement qu'est-ce qu'on s'en fou ! Ah par contre un truc en plus à savoir, Kaishi peut, avec certaines personnes, agir en enfant, faire une crise, supplier quelqu'un pour un truc ou d'autres situation débile du genre. Je pense que c'est le poids de toute la responsabilité de sa guilde qui lui pèse et c'est sa façon de décompresser ou de péter un câble… Voilà voilà à l'histoire !


Histoire


Il y a de cela vingt-cinq ans, dans une ville peu recommandable, naquit un bébé, un petit garçon. La famille de ce bébé était tout ce qu'il y a de plus criminel, une famille d'assassin. Cette famille était grande, comptant pas loin de cinquante personnes réunis dans une seule ville où ils régnaient dessus d'une main de fer. Tout le monde savait qui faisait partit de la famille Yomi étant donné que leur peau était tous grisé, ils était tous atteint d'une maladie génétique rendant leur peau de cette couleur, cela n'impactait en rien leur santé. Revenons au bébé si vous le voulez bien, comme je le disais un peu plus tôt, un bébé vit le jour en une nuit de pleine lune, il fut nommé Kaishi, un petit garçon possédant une chevelure noir de jais et un regard doré, comme le reste de toute sa famille. Le petit était destiné à de grandes choses, en effet ses parents étaient les représentant de la famille, les criminels les plus recherchés de leur pays. Bellum, un pays dans l'est du continent d'Ishgar, juste au sud du gigantesque Royaume de Pergrande.

Durant son enfance Kaishi apprit à vivre dans son univers, il ne semblait pas être choqué par le sang et les armes qu'il voyait pratiquement tous les jours. Il apprit comme tous les enfants à marcher, parler puis plus tard à écrire et lire. Mais ce qu'il apprit contrairement à tout les autres enfants normaux fut une chose que certains qualifierait d'horrible. Kaishi apprit donc à tuer dès son plus jeune âge, à cinq ans l'un de ses oncles lui donna un couteau et montra une femme en face de lui attacher. Il lui ordonna de la tuer, il lui avait déjà montré comment faire, oui, il est bien jeune, mais dans cette famille les enfants sont conditionné dès leur plus jeune âge, les licornes et les paillettes n'existe pas dans leur monde. Kaishi prit donc le couteau et s'approcha de la femme, il planta le couteau une fois, puis le retira, il le replanta à maintes reprises, faisant gicler ce liquide rouge et chaud partout autour du corps maintenant sans vie de la jeune femme, mais aussi sur le visage du jeune garçon. Il s'arrêta après une bonne vingtaine de fois et il lâcha le couteau par terre, il se retourna et regarda son oncle, son visage était sans aucune expression, comme s'il était vide de toutes émotions, puis il déclara juste avant de partir.

« La prochaine fois fait en sorte de trouver une proie moins faible, ce n'était pas marrant. C'est l'heure du repas, maman m'attend. »

Et le jeune garçon partis dîner après sa leçon avec son oncle, qui lui était pâle, il n'avait jamais vu aucun enfant de la famille agir ainsi, il n'avait pas hésité une seconde à le faire, mais le plus dérangeant était qu'il s'était ennuyé. Les jours passèrent et lors des leçons suivantes, Kaishi montra aux membre de sa famille le don qu'il avait pour le meurtre. Bien qu'il s'agisse d'un enfant, cela ne le dérangeait pas le moins du monde d'ôter la vie à des personnes innocentes, contrairement aux autres enfants de sa famille qui n'aimaient pas faire ça. Il était appelé le démon ou encore le monstre par les autres enfants, ce qui ne le dérangeait pas du tout, au contraire il aimait ces surnoms, cela lui allait bien d'après lui.

Les autres enfants ne voulaient pas l'approcher, Kaishi ne jouait pas, ce n'était pas un enfant comme les autres après tout, il était bien trop important pour qu'il soit laissé avec les autres enfants de la famille. En effet il était toujours accompagné de l'un de ses oncles ou l'une de ses tantes, il apprenait beaucoup de choses, comme comment fonctionnait le corps humain, après tout il fallait en savoir un maximum afin d'assassiner le plus rapidement possible et que cela soit efficace. Il apprit aussi les différentes armes et leur maniement, bien qu'il refusait d'utiliser les armes à feu, bien trop barbare pour lui. Il faisait le bonheur de ses parents et en était la plus grande fierté. Malheureusement le jeune garçon subissait tous les jours la pression des attentes de toute la famille, il serait le prochain grand maître de la famille après tout, ses parents et tous les autres avaient de grands espoirs pour lui et le lui rappeler chaque jour à toute heure de la journée, était une chose bien trop ennuyante pour le jeune garçon.

Vers ses sept ans on lui apprit deux magies transmises de génération en génération, celle des fils, une magie bien utile pour maintenir des personnes assises, car oui elle permettait de coudre sur les murs ou les objets, mais elle permettait aussi d'étrangler une personne comme avec n'importe quel fil lambda. La tante qui lui apprit cette magie était connue pour coudre ses victimes entre elles, d'en faire des monstre digne d'un film d'horreur. Mais cela ne plaisait pas au petit prince de l'assassina, non il trouvait cela bien trop laid, il préférait faire dans l'art. Il apprit tout de même cette magie, après tout elle pouvait s'avérer utile, il apprit aussi une magie des plus commune ou presque, la magie de la foudre, enfin la foudre noire. Cette couleur se mariait parfaitement avec la couleur grisâtre de sa peau et celle rouge vif du sang de ses victimes qu'il transpercerait avec. Oui il pensait déjà à ce genre de choses.

Certains membres de la famille préféraient s'éloigner du jeune homme, il était dérangeant et beaucoup était mal à l'aise en sa présence. Lorsqu'il regardait quelqu'un, il le détaillait de la tête aux pieds, son regard était si intense que la personne avait l'impression qu'il pouvait voir à l'inter rieur d'elle. Mais il ne s'agissait là que d'une forte impression, non ce qu'il faisait c'était imaginé comment tuer cette personne. Et il le faisait le plus souvent sur ses parents, il avait imaginé tellement de scénarios, mais ceux qui revenaient le plus souvent étaient quand il les tuait durant leur sommeil. Il y pensait de plus en plus souvent.

Lors de sa dixième année quelque chose arriva, son premier contrat. Il était allé avec son père, il avait réussi à entrer dans la maison et il devait tuer une famille entière, les parents et leur enfant un peu plus vieux que lui. Son père était là en tant qu'examinateur, il possédait une magie d'invisibilité et il restait à l'écart, laissant son fils s'occuper de cela tout seul. Il commença par aller dans la chambre de l'enfant, il usa de sa magie des fils afin de coudre sa bouche et donc pour l'empêcher de crier, il regarda autour de lui et il opta pour le tuer avec ses jouets, de petits soldats en plomb. Il les enfonça partout sur le corps de l'enfant et le laissa se vider de son sang petit à petit, il lui remit sa couverture, comme s'il dormait et il alla s'occuper des parents. Le père semblait fière de son fils, mais en même temps très mal à l'aise.

Le couple fut tué de la même manière, le père et la mère reçurent tous les deux des coups de couteau qu'il avait emprunté dans la cuisine en entrant dans la maison. Il lacéra le visage de la mère et il partit en plantant le couteau sur le mur. Il arriva à refermer la porte de l'intérieur à l'aide d'un stratagème usant de sa magie des fils, les passants sous la porte et tournant la clé, il fit la même chose avec la chambre de l'enfant. Un mystère pour les force de l'ordre. Une fois de retour chez eux, le père voulu s'entretenir avec sa femme ainsi que les anciens à propos de Kaishi. Le jeune garçon qui avait pour habitude d'espionner les adultes espionna cette conversation.

« Il faut restreindre Kaishi, ce qu'il a fait aujourd'hui est extraordinaire certes, mais bien flippant pour un enfant de son âge ! »


« Ton fils est le prince du meurtre, c'est comme ça, il est né pour le devenir ! Nous le formons pour qu'il le devienne et grâce à lui nous arriverons à diriger le royaume, il est le seul à pouvoir assassiner ce foutu dirigeant ! »

« Non, je suis d'avis de nous débarrasser de lui le plus rapidement possible, il pourrait se retourner contre nous, le regard qu'il nous jette, c'est exactement le même qu'il jette à ses victime! Nous y passerons un jour où l'autre. »


Kaishi partit dans sa chambre avant même d'écouter la fin de la conversation, il ne voulait pas en entendre plus, il ne comprenait pas, il écoutait les adulte il faisait ce qu'ils voulaient, mais au final il ne serait qu'un objet jetable ?! Non cela n'allait pas se passer ainsi ! Le soir arriva et sa mère vint le coucher comme d'habitude. Il feinta de s'endormir, puis une fois que tout le monde dans la maison fut couché il partit dans la chambre de ses parents, il tua ses parents en leur plantant une dague chacun dans le coeur. Il partit à la serre et il prit plein de roses blanches qu'il installa partout dans la chambre, certaines baignaient dans le sang prenant la teinte du liquide rouge vif. Puis il écrivit sur le mur « Ne tentez pas de m'arrêter où je vous ferais subir la même chose » avec le sang de ses parents. Puis il alla se recoucher comme s'il venait d'aller boire un verre de lait.

Le lendemain matin, un cri d'horreur retentit ce qui réveilla le jeune garçon. Une femme entra dans sa chambre furieuse, c'était la couturière, la soeur de sa mère, elle avait un couteau dans les mains et elle tenta de tuer l'enfant, qui lui lança un sort de foudre noir afin de l'éloigner. Il s'approcha, toujours avec le sang de ses parents sur le visage.

« J'ai marqué quoi sur le mur ? Quiconque ose attenter à ma vie mourra ... tu veux donc mourir aussi sale femme répugnante ? »

Oui Kaishi n'aimait pas les femmes, il les trouvait répugnantes, après tout, celles qui connaissaient n'hésitait pas à vendre leur corps pour arriver à leur fin, elles étaient toutes vulgaires à souhait. Sa tante prit peur et partie de la maison principale, tout comme le reste des membres de la famille. Kaishi régnait désormais sur le domaine familial, personne n'osait s'opposer à lui, de peur de mourir dans son sommeil.

Les années passèrent et lors de ses treize ans, Kaishi fut enlevé durant la nuit et attacher avec une magie des runes, l'empêchant d'user de magie. Il ne pouvait se défendre, il regardait ses agresseurs, sa famille. Que des femmes, toutes aussi terrifiées par le jeune garçon les unes que les autres. L'une d'elle s'avança et le gifla, c'était sa tante, la couturière.

« Tu n'es qu'un monstre, tu ne mérites pas de vivre, malheureusement si nous te tuons, nous serons reniées de la famille par les anciens, alors nous préférons te vendre au plus offrant, soit un bon petit esclave Kaishi. Après tout, tu es bien le fils d'un esclave, haha, ton père en était un que ta mère a acheté il y a bien longtemps. Fais bon voyage, démon. »

« Tu ne me fais pas peur couturière, ni même aucune des traînées présentes ici, je vous retrouverais et je vous tuerais toutes, sans aucune exception. »

Puis il fut assommé par un homme qui était derrière lui, caché dans le noir. Il fut conduit dans un entrepôt et fut mis en cage avec d'autres personnes, il voyagea durant un bon moment d'abord dans une charrette puis dans un bateau, cela dura quelques mois, ce qui fut un véritable enfer pour Kaishi. Il ne mangeait presque pas et fut pris comme punching-ball à plusieurs reprises, il fut même pris comme passe-temps par la grande patronne, déjà qu'il avait une sainte horreur des femmes, cela empira bien plus. Une fois arrivé dans sa nouvelle maison il fut mis aux fers, son maître était une femme, une fois de plus, il se jura de la tuer et de partir de là. Sauf que quelques jours plus tard il apprit qu'il ne serait pas un simple esclave, mais le mari de cette femme riche, à partir de là il commença à réfléchir. Une femme riche, marié avec, il suffisait de faire semblant de l'aimer, en tout cas c'est ce qu'il devrait faire pour éviter les fers magiques l'empêchant d'user de sa propre magie.

Les mois passèrent de nouveaux et Kaishi eut quinze ans, il était marié à cette femme plus vieille de vingt ans, elle avait déjà eu trois maris qui n'avaient pas réussis à la mettre enceinte et elle cherchait un bon parti, quoi de mieux qu'un petit jeune ? Sauf que le soir où elle voulue s'offrir à Kaishi, il n'était plus enchaîné, il utilisa sa magie des fils afin de la tuer en l'étranglant et il dormit à côté d'elle après l'avoir déshabiller et en avoir fait de même avec lui. Le lendemain matin, lorsqu'il se réveilla il regarda le cadavre froid et il hurla tout en faisant mine de paniquer, une servante arriva et hurla à son tour appelant à l'aide, Kaishi se recula du lit et prit un peignoir afin de se cacher, après tout il venait de passer une nuit torride avec elle non ?

Il finit par devenir veuf et hérita de la fortune de sa défunte femme, bien évidemment des questions c'était posé sur lui, mais il mentait vraiment bien, il avait même versé une larme, autant dire que cela avait réussis à berné le majordome, qui ne l'avait jamais vu pleurer. Les années passèrent et Kaishi déménagea de son pays Seven afin d'aller à Fiore, il avait fait quelques contrats d'assassinat et il semblait être recherché, de plus son ancienne famille avait mis des contrats sur lui et il était un peu trop à la vue de tout le monde dans ce somptueux manoir.

En arrivant à Fiore, Kaishi atteignit ses seize ans, il fit la connaissance de plusieurs assassins au cours de ses balades nocturnes, certains étaient connus et avaient une bonne renommée, d'autres étaient peu connus, mais savait faire le travail comme il fallait. Kaishi était heureux de voir d'autres personnes qui partageaient son petit plaisir. Puis un jour il rencontra Rikka, une jeune femme qui n'était pas intéressée par lui, pour une fois, en effet la jeune femme était tout comme le jeune homme homosexuelle. Elle aimait les femmes et Kaishi les hommes, c'était parfait, c'était l'une des rares femme qu'il arrivait à côtoyer sans l'envie de la tuer. Les deux adolescents décidèrent de former un duo d'assassins, après tout ils avaient tous les deux la passion pour cela, enfin passion le mot était faible, la jeune femme se devait de tuer pour calmer ses pulsions, tandis que Kaishi, lui, voulait simplement exprimer son talent pour cet art peu ordinaire.

Les années passèrent et Kaishi se fit un nom, le prince de l'assassinat était de retour. Il laissait sa signature sur chaque scène de crime, une rose noire. Il aimait beaucoup ses fleurs et il avait même une serre chez lui remplit de ses magnifiques roses. Dans tous les cas ses tableaux comme il les appelait, les scènes de crime étaient toujours théâtralisés, les corps mit de façon à croire qu'ils étaient vivants ou alors la pièce était fermée de l'intérieur, c'était quelque chose qu'il aimait faire.

Lors de ses dix-huit ans Kaishi commença à montrer des signes de folie, à trop côtoyer Rikka il commençait à devenir comme elle, fou à lier. Il commença à se parler à lui-même lors de ses meurtre, puis il fit ça, un peu tous les jours, Rikka commençait à avoir peur, mais finit par s'y habituer, se demandant s'il le faisait exprès par moment ou si c'était naturel chez lui, mais elle ne saurait sûrement jamais la réponse. Plus les années passaient et plus sa folie augmentait, faisant de lui un dangereux psychopathe.

Durant cinq ans, Kaishi fut traqué par quelques membres de sa famille, il fut capable de s'en débarrasser pour certains facilement, pour d'autre un peu moins, mais il y arriva, avec l'aide de Rikka d'ailleurs. Afin de compter et surtout de marquer quelque part qu'il avait tué des membres de sa famille, il eut l'idée de se faire tatouer sur le front des étoiles à quatre branches sept au total. Un beau jour Kaishi était en train d'arranger une pièce après avoir tué une femme, il se senti étrangement bizarre, comme si sa puissance s'évanouissait soudainement ... Il partit en laissant le travail inachevé, ce n'était pas normal d'être comme ça, puis il apprit qu'il n'était pas le seul et que tous les mages avaient subi cette perte de puissance, c'était l'oeuvre d'un certain Chronos. Kaishi ne se sentait pas vraiment d'humeur à lui courir après et il reprit donc son entraînement, il souhaitait se venger, mais s'en prendre au voleur de magie n'était vraiment pas une bonne idée, d'une part parce qu'il avait disparu, d'autre part parce que ce mec ne semblait pas être n'importe qui ! D'ailleurs lors de la guerre contre cet homme, Kaishi eut d'autres plans en tête avec Rikka. En effet il se rendit à Denish et commença à se faire respecter dans le coin, puis il acheta un bâtiment qu'il rénova, tout l'argent qu'il utilisait était pioché directement de l'héritage de son ex-femme.

Après un an de travaux et surtout de supervision, Kaishi pu enfin ouvrir un bar nommé le sanglant et sa guilde Death Storm dans le reste du bâtiment, la guilde ? Une guilde d'assassins tout simplement, il rêvait de créer une organisation remplit de tueurs de tout horizon, afin de partager leur métier, leur passion ou simplement d'avoir un endroit où vivre pour ce genre de personne recherchée. Rikka ne voulant pas vraiment dirigé avec lui, resta une simple membre, après tout trop de responsabilités était ennuyeux pour la jeune femme. Kaishi lui ne s'en souciait pas, les responsabilités il savait gérer, il pouvait rester sérieux quand il le fallait, bien que sa schizophrénie commençait à se calmer doucement, même si elle était toujours présente.

Après quelques années la guilde était bien fournie en membre en tout genre, des tueurs à gages, des tueurs un peu barjo et plein d'autre sorte, Kaishi était heureux d'avoir autant de membre dans sa guilde il pourrait donc tuer en compagnies des meilleurs et même en former de nouveaux, il avait aussi réussi à trouver un bras droit ainsi que quelques hauts gradés qui avaient fait leur preuve, bon certes le bras droit avait eu une légère promo canapé, mais ce n'est qu'un détail non ? Dans tous les cas Kaishi semblait s'épanouir avec ses nouveaux compagnons, même s'ils étaient tous criminel, il serait le prince de la mort, régnant sur une armée de maître assassins.




Derrière le pc

♦️♦️ PRENOM :: /
♦️♦️ PSEUDO :: Mila
♦️♦️ AGE :: 23 ans
♦️♦️ OU TU AS CONNU LE FOW ? :: Mwaaaa
♦️♦️ DES COMMENTAIRES ? :: Bah disons que je ne sais pas me limité à 3 perso finalement huhu
♦️♦️ CODE DU RÈGLEMENT ::

avatar
Messages : 70
Jewels : 120
Date d'inscription : 01/07/2018
Age : 23

Feuille de personnage
Barre d'xp:
0/200  (0/200)
Orientation: Homosexuel
Magie: Black thunder magic & magie des fils
Storm Death B

le Lun 2 Juil - 18:02
J'aurais parié que la couleur noire de la foudre, c'était plus pour aller dans le style assassin vu qu'elle doit pas être des masses visibles en pleines nuits ou les endroits sombres x)

Et VTFF pour le smiley èwé

Y a quelques fautes qui ne te ressemblent pas genre "détaille" ou "l'inter rieur", j'ai l'impression que t'as utilisé un correcteur chelou

je valide.
avatar
Messages : 4870
Jewels : 2055
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 22
Localisation : Derrière toi <3

Feuille de personnage
Barre d'xp:
1095/2000  (1095/2000)
Orientation: Bisexuelle
Magie: Donuts+Lire esprit+Feu du phénix+Lien Dimensionnel +Deflupis
Archimage SS